Vendredi 7 Février 2020

Global Personal Partner s’étend à Saint-Gall

ST GALLEN.png

La Suisse orientale connaît actuellement un essor économique réjouissant et un taux de chômage historiquement bas. Déjà implanté à Wil (SG), Global Personal Partner (GPP) vient de s’installer à Saint-Gall, où l’agence dirigée par Angelo Grecuccio emploie cinq personnes et nourrit de grandes ambitions. Objectif: développer les ventes de GPP dans l’ensemble de la région et y élargir à terme son réseau de filiales, comme l’explique Pascal Gruber, Area Manager.

Il n’a pas encore eu l’occasion de les rencontrer, mais Angelo Grecuccio a un point commun avec un grand nombre de ses collègues romands, voire même avec le fondateur et président de Interiman Group, Raymond Knigge. A l’instar de ce dernier, le Saint-Gallois aux racines italiennes, qui parle cinq langues et dont l’enthousiasme est communicatif, a été footballeur professionnel. Sa carrière, il l’a menée essentiellement au FC St. Gallen, où il a vécu des heures intenses en Challenge League avec ses coéquipiers, avant d’entamer une reconversion. «La décision de quitter le monde du sport professionnel n’a pas été difficile à prendre: j’ai une famille et j’ai toujours su que, un jour ou l’autre, il faudrait vivre d’autres expériences», lance Angelo Grecuccio, responsable de la nouvelle agence GPP de Saint-Gall.

L’esprit de compétition

Sans hésiter, parce qu’il est à l’aise en toute situation et a le contact facile, il jette son dévolu sur le secteur du placement fixe et temporaire. D’abord en qualité d’assistant administratif, puis rapidement en tant que consultant, après qu’il a plaidé sa cause auprès de son responsable de l’époque. Ce dernier lui donne sa chance et l’essai est concluant. «Je me suis tout de suite senti à l’aise au contact des entreprises et des candidats. A travers le football, j’ai développé un esprit de compétition qui m’est très utile lorsqu’il faut défendre les intérêts de mes clients», explique l’Italien à qui on a vite confié des responsabilités.

A Saint-Gall, il se concentrera avec son équipe de quatre collaborateurs sur la construction et le second œuvre, tout en étant aussi présent sur les secteurs de l’industrie et de la technique. En poste depuis septembre 2019, il a eu l’occasion de nouer des liens avec de nombreux opérateurs implantés dans la ville et l’ensemble de la région. Son objectif pour l’année en cours sera de développer les ventes en capitalisant sur la renommée de l’enseigne GPP, ainsi que sur les compétences de l’équipe qu’il a réunie autour de lui.

S’implanter à terme dans d’autres villes

De son côté, Pascal Gruber nourrit lui aussi de grandes ambitions, lui qui a été nommé l’automne dernier Area Manager pour la Suisse orientale, après avoir ouvert la succursale de Wil (TG) en mai de la même année. «Notre marge de progression est importante, et, grâce à l’ouverture de cette seconde agence à Saint-Gall, nous allons pouvoir intensifier notre présence sur le terrain et gagner progressivement des parts de marché. Le défi est passionnant», confie celui qui demeure parallèlement à la tête de l’agence de Wil.

Dans le cadre de sa mission, Pascal Gruber travaillera en étroite collaboration avec Raphaël Schmid, directeur commercial de GPP pour les régions de Zurich et de Suisse orientale, qui bénéficient toutes deux d’une croissance soutenue et d’un fort pouvoir d’attractivité. Les deux hommes se connaissent bien, puisqu’ils ont travaillé ensemble au sein d’une agence de marketing dont les activités étaient centrées sur le golf, et au sein de laquelle il a notamment occupé la fonction de directeur opérationnel. «Grâce à cette expérience professionnelle – précédée par des études en relations internationales à l’Université de Saint-Gall et plusieurs postes à l’étranger, notamment auprès de l’Association européenne de libre-échange à Bruxelles –, j’ai acquis un solide savoir-faire qui me permettra, avec le concours de nos équipes, de développer nos activités en Suisse orientale. Avec comme objectif de nous implanter à terme dans d’autres villes de la région.»

#Syentec